Quel investissement pour réduire ses impôts en 2024 ?

Quel investissement pour réduire ses impôts en 2024 ?

En matière de finances personnelles, réduire ses impôts est souvent une priorité pour bon nombre de particuliers. Alors, comment optimiser sa fiscalité en 2024 ? Voici un panorama des investissements à envisager pour alléger votre facture fiscale tout en faisant fructifier votre patrimoine.

Loi Pinel : investir dans l’immobilier locatif neuf

La loi Pinel reste, en 2024, une solution attractive pour les investisseurs immobiliers souhaitant réduire leurs impôts. En investissant dans un bien immobilier neuf ou réhabilité situé dans une zone éligible, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu. Le montant de cette réduction varie en fonction de la durée de location :

  • 6 ans de location : 12 % de réduction d’impôt
  • 9 ans de location : 18 % de réduction d’impôt
  • 12 ans de location : 21 % de réduction d’impôt

Pour bénéficier de la loi Pinel, le bien doit être loué nu à usage d’habitation principale, et les loyers sont plafonnés. Ce dispositif est particulièrement avantageux pour ceux qui souhaitent investir dans une épargne immobilière tout en réduisant leur impôt sur le revenu.

Plan d’Épargne Retraite (PER) : se constituer une retraite tout en réduisant ses impôts

Le Plan d’Épargne Retraite (PER) est un autre moyen efficace pour réduire ses impôts en 2024. Ce placement permet de déduire les versements effectués de votre revenu imposable, dans la limite de 10 % des revenus professionnels nets de frais de l’année précédente, avec un plafond de 32 909 € en 2023.

Le PER se décline en trois types :

  • PER individuel : accessible à tous, que vous soyez salarié, indépendant ou même retraité.
  • PER collectif : généralement proposé par l’entreprise à ses salariés, avec une gestion aussi bien individuelle que collectif.
  • PER obligatoire : de nature plus contraignante, avec une adhésion obligatoire pour certaines catégories de salariés.

Ce dispositif offre la possibilité de sortir en rente viagère ou en capital, et permet également une sortie anticipée pour l’acquisition de la résidence principale.

Fonds d’Investissement de Proximité (FIP) et Fonds Communs de Placement dans l’Innovation (FCPI)

Les FIP et FCPI sont des fonds dédiés à l’accompagnement et au financement des petites et moyennes entreprises (PME), respectivement dans les régions et dans le secteur de l’innovation. En y investissant, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu égale à 18 % des sommes investies, dans la limite de 12 000 € par personne (24 000 € pour un couple soumis à imposition commune).

Ces investissements sont souscrits pour une durée minimale de 5 à 10 ans, et présentent un risque plus élevé que d’autres placements, mais en contrepartie d’un potentiel de rendement supérieur. En outre, ils offrent une contribution directe à l’économie réelle et à l’emploi en France.

La Sofica : soutenez le cinéma français

Les Sociétés pour le Financement de l’Industrie Cinématographique et Audiovisuelle (SOFICA) sont des investissements dédiés à soutenir le secteur audiovisuel français. En investissant dans une SOFICA, vous pouvez obtenir une réduction d’impôt allant jusqu’à 48 % des sommes investies plafonnées à 18 000 €.

Les SOFICA sont des placements de niche, généralement réservés aux passionnés du septième art ou à ceux souhaitant diversifier leur portefeuille tout en profitant d’un avantage fiscal non négligeable. Notez que ces fonds doivent être investis sur une durée minimale de 5 ans.

Le Girardin industriel : investir en Outre-Mer

Le Girardin industriel est un dispositif de défiscalisation réservé aux investissements dans les départements et régions d’Outre-Mer (DOM-TOM). Ce mécanisme permet une réduction d’impôt immédiate en échange d’un investissement dans des équipements industriels outre-mer.

Le principal attrait du Girardin industriel réside dans son avantage fiscal immédiat, qui peut aller jusqu’à 120 % du montant investi, permettant une défiscalisation effective dès l’année suivante de l’investissement, sous réserve du respect des conditions imposées par le Code des impôts.

Les monuments historiques : préserver le patrimoine tout en réduisant ses impôts

Investir dans les monuments historiques peut offrir des avantages fiscaux considérables. Les propriétaires de monuments classés ou inscrits peuvent déduire de leur revenu global une partie des travaux de restauration et d’entretien réalisés sur ces biens.

Certains investissements peuvent être inscrits au titre des monuments historiques ou labellisés par la Fondation du Patrimoine, permettant des déductions allant de 50 % à 100 % des travaux, notamment pour les immeubles ouverts au public. Si le bien est loué, les revenus générés par cette location peuvent également bénéficier d’exemptions fiscales.

Optique PME : soutien aux petites et moyennes entreprises

Faire des investissements directement dans des petites et moyennes entreprises (PME) peut aussi permettre de réduire significativement ses impôts. La souscription au capital initial ou aux augmentations de capital de PME permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu de 25 % des montants investis, dans la limite de 50 000 € pour une personne seule et 100 000 € pour un couple.

Le gouvernement continue de soutenir les incitations pour les investissements dans les PME, permettant ainsi aux particuliers de financer l’économie tout en optimisant leur fiscalité.

L’année 2024 regorge d’opportunités pour réduire efficacement ses impôts tout en réalisant des investissements stratégiques et prometteurs. Que vous choisissiez l’immobilier locatif, les fonds d’investissement dédiés ou encore le soutien aux PME, il est essentiel de bien comprendre les avantages et les conditions de chaque dispositif. Prenez le temps de vous informer et d’échanger avec des experts pour aller plus loin dans vos projets financiers tout en optimisant votre situation fiscale.